NL / FR
Cliquez sur l'affiche du film pour des infos et la bande-annonce
EVERYBODY HAPPY de Nic Balthazar
EVERYBODY HAPPY de Nic Balthazar ouvre le Festival de Film d’OstendeBruxelles/Ostende, 29 avril 2016. Le nouveau long métrage de Nic Balthazar ouvrira l’édition anniversaire du Festival de Film d’Ostende, le 9 septembre. Comme les années précédentes, les talents locaux auront une place spéciale dans ce festival. Peter Craeymeersch, directeur du festival s’exalte: «Nous sommes très fiers d’ouvrir à nouveau notre festival avec un film flamand. Everybody Happy est cinématographiquement très fort et le thème est universel et contemporain. C’est un honneur pour nous que Nic Balthazar ait choisi notre festival pour le lancement de son film». Le film d’ouverture Everybody happy montre encore une fois que le Festival de Film d’Ostende soutient les talents locaux. Comme le veut la tradition annuelle, les Ensors, les prix du cinéma flamand, seront remis le vendredi 16 septembre. Il y a 2 ans le film A tout jamais de Nic Balthazar a gagné L’Ensor pour meilleur film de l’année. Le festival se terminera le samedi 17 septembre.Nic Balthazar: «C’est fantastique de pouvoir ouvrir l’édition anniversaire d’un festival qui est tellement impliqué dans le cinéma flamand. Pour nous, c’est également un moyen idéal pour présenter Everybody Happy au public».«Le Festival de Film d’Ostende est un endroit de rencontre immanquable pour les cinéastes flamands. Nous nous réjouissons avec impatience de montrer le nouveau film de Nic comme point de départ de cette 10 ème édition sans doute très spéciale», dit Peter Bouckaert, producteur de Everybody Happy.Everybody Happy raconte l’histoire de Ralph Hartman (Peter Van den Begin), un comique talentueux qui combat son plus grand ennemi: sa propre négativité. Tout comme dans ses films précédents Ben x et A tout Jamais, Nic Blathazar traite – à sa manière innimitable – un thème très actuel qui touche beaucoup de gens. A côté de Peter Van den Begin nous voyons dans les rôles principaux également Barbara Sarafian, Josse de Pauw, Jeroen Leenders, Rik Verheye, Leen Dendievel, Kamal Kharmach et Veerle Malsschaert. La bande-sonore est gérée par Henry Vrienten (Doe Maar!) et Triggerfinger. La cinématographie est de Robrecht Heyvaert (Image, D’Ardennen, Black, Dode Hoek).Everybody Happy est écrit et réalisé par Nic Balthazar et a été produit par Peter Bouckaert pour Eyeworks Film
AVEC BRABANÇONNE VINCENT BAL RÉALISE LA TOUTE PREMIÈRE COMÉDIE MUSICALE BELGE
Bruxelles, le 20 mars 2014 AVEC « BRABANÇONNE », VINCENT BAL RÉALISE LA TOUTE PREMIÈRE COMÉDIE MUSICALE BELGELe tournage de « Brabançonne » de Vincent Bal a démarré au Luxembourg. Vincent Bal est connu pour les longs métrages Miss Minoes et Nono, the ZigZag Kid. L’équipe se déplacera fin mars vers la Belgique où le tournage se poursuivra jusqu’à la fin avril.« Brabançonne » raconte la rivalité entre deux fanfares belges : une wallonne et une flamande, concurrentes à un grand concours de fanfares européennes. Lorsque la grande star de l’orchestre flamand meurt brutalement lors d’une répétition, les responsables décident de risquer le tout pour le tout et entreprennent de convaincre la star de la fanfare wallonne de venir jouer avec eux.Le casting de « Brabançonne » est un mélange d’acteurs wallons, français et flamands. La fanfare wallonne, l’Harmonie Ouvrière Combattante En Avant est composée par Arthur Dupont (Mobile Home, Macadam Baby), Erika Sainte (Magritte du Meilleur Espoir Féminin pour Elle ne Pleure Pas, Elle Chante), Frédérik L. Haùgness (Illégal), Fabrice Boutique (Erased, Image) et Philippe Résimont (Je Suis Supporter du Standard, Nono the ZigZag Kid).De Vlaamse Koninklijke Harmonie Sint-Cecilia, la fanfare flamande, est constituée de Amaryllis Uitterlinden, Jos Verbist, Tom Audenaert, Marc Peeters, Koen Van Impe, Kasper Vandenberghe, Rilke Eyckermans, Liesa Naert, Michel Van Dousselaere, Veerle Eyckermans, Ivan Pecnik, Tiny Bertels et Kobe Van Herwegen. De nombreuses chansons belges (en flamand et en français) seront réinterpretées dans le film.Une fois qu’il aura quitté le Luxembourg, le tournage se déplacera à Sint-Amands, Anvers, Bornem, Lebbeke et Bruxelles.Danny Elsen (la Mémoire du Tueur, Loft, Dead Man Talking, Les Barons, La Marche) est le directeur de la photographie tandis que le scénario est signé par Pierre De Clercq (Hasta La Vista).« Brabançonne » est une production de Peter Bouckaert pour Eyeworks Film